raout


raout

raout [ raut ] n. m.
• 1824; rout 1776; angl. rout, de l' a. fr. route « troupe, compagnie »
Vieilli Réunion, fête mondaine.

raout nom masculin (anglais rout, désordre, de l'ancien français route, compagnie) Vieux. Grande réception mondaine.

⇒RAOUT, subst. masc.
Vieilli. Grande réception mondaine. Raout ministériel, parisien; donner un raout; inviter qqn à un raout. On finit par se reconnaître (...) au milieu de ce raout de beautés anglaises les plus fines et les plus aristocratiques du monde (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 1, 1849, p. 103). À 6 heures, raout à l'Ambassade de France. Tout le Caire était là (COCTEAU, Maalesh, 1949, p. 48).
Prononc. et Orth.:[]. WARN. 1968: ,,pfs []``. Ac. 1835, 1878: rout. Voir LITTRÉ qui s.v. raout renvoie à rout: ,,rout', et plus souvent, raout'``. Plur. des raouts. Étymol. et Hist. 1776 rout (Trad. TWISS, Voy. en Portugal et en Espagne, p. 192 ds QUEM. DDL t. 21); 1824 raout (STENDHAL, Corresp., p. 316). Empr. à l'angl. rout « compagnie, bande, rassemblement » (XIIIe s. ds NED) d'où « réunion mondaine, réception » aux XVIIIe et XIXe s. (ibid.), lui-même empr. à l'a. fr. rote, route « troupe en marche » (1155, rute, WACE, Brut, éd. J. Arnold, 12462) de même orig., à partir d'un sémantisme partic., que le fr. mod. route (v. FEW t. 10, p. 572a). Fréq. abs. littér.:34. Bbg. BONN. 1920, p. 116. — QUEM. DDL t. 12.

raout [ʀaut] n. m.
ÉTYM. 1824; rout, 1776; angl. rout, du franç. route « troupe, compagnie ».
Vieilli. Réunion, soirée mondaine. Fête.
1 Il se cogna dans l'antichambre contre les meubles entassés. Mais un bruit de voix et de musique le guidait. Il ouvrit une porte et tomba au milieu d'un raout.
Flaubert, l'Éducation sentimentale, III, III (1869).
2 Mais les femmes pareilles à l'ambassadrice ottomane, toutes récentes dans le monde (…) sont utiles à ces sortes de représentations qui s'appellent une soirée, un raout, et où elles se feraient traîner, moribondes, plutôt que d'y manquer.
Proust, Sodome et Gomorrhe, Pl., t. II, p. 661.
REM. Le mot semble avoir un regain de vie dans l'usage contemporain, mais il reste marqué (de snobisme, etc.).
3 J'avais convié le ban et l'arrière-ban de toutes nos connaissances. Le grand « raout », quoi, comme si je voulais mettre les bouchées doubles pour conjurer le sort.
Marie Cardinal, les Mots pour le dire, p. 259.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • raout — raout …   Dictionnaire des rimes

  • Raout — C est dans le département du Nord que le nom est le plus répandu. C est un nom de personne d origine germanique, à rapprocher de Rault (voir ce nom) …   Noms de famille

  • raout — (ra out ) s. m. Voy. rout …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Piso-Raout — Angaben Waffenart: Messer Verwendung …   Deutsch Wikipedia

  • Elesmes — Élesmes Élesmes Détail Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Saint-Maurice-Thizouaille — Pour les articles homonymes, voir Saint Maurice. 47° 50′ 03″ N 3° 21′ 43″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-maurice-thizouaille — Pour les articles homonymes, voir Saint Maurice. Saint Maurice Thizouaille …   Wikipédia en Français

  • Élesmes — 50° 18′ 26″ N 4° 00′ 38″ E / 50.3072222222, 4.01055555556 …   Wikipédia en Français

  • FÊTE — La fête, ses acteurs et ses artifices, ses parures et ses techniques, ses réglementations et les espaces dans lesquels elle peut se dérouler, son temps spécifique se différenciant du temps de la quotidienneté, est devenue, depuis la fin des… …   Encyclopédie Universelle

  • réception — [ resɛpsjɔ̃ ] n. f. • 1486; « accueil des voyageurs » v. 1200; lat. receptio ♦ Action de recevoir. I ♦ Réception de (qqch.). A ♦ (Concret) 1 ♦ Le fait pour le destinataire de recevoir effectivement (une marchandise transportée). Réception d un… …   Encyclopédie Universelle


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.